• Hé oui , je sais bien qu'il fait froid, Que le ciel est tout de travers ;

    Je sais que ni la primevère Ni l'agneau ne sont encore là .

    La terre tourne ; il reviendra , Le printemps , sur son cheval vert .

    Que ferait le bois sans pivert , Le petit jardin sans lilas ?

    Oui , tout passe , même l'hiver ,

    Je le sais par mon petit doigt Que je garde toujours en l'air ...

    Maurice Carême

     


    votre commentaire
  • Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !

    Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,

    Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !

    Les peupliers, au bord des fleuves endormis,

    Se courbent mollement comme de grandes palmes ;

    L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;

    Il semble que tout rit, et que les arbres verts

    Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.

    Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;

    Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,

    A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,

    Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.

     


    4 commentaires
  • La confiance n'est pas acquise une fois pour toutes mais doit se ressourcer, se reconstruire, se confirmer. C'est une conquette permanente qui doit s'embelir pour faire face à l'irruption des imprévues de la vie. Il faut la modestie, la bonté, la vérité, l'éducation, la compréhension.

     

     


    2 commentaires
  • J'ai trouvé un bel œuf bleu bleu comme une rivière,

    bleu comme le ciel le lapin l'avait caché dans l'herbe du pré.

    J'ai trouvé un bel œuf jaune jaune comme de l'or,

    jaune comme un canari le lapin l'avait caché derrière un pommier.

    J'ai trouvé un bel œuf blanc Blanc comme la neige,

    Blanc comme le muguet Il était au poulailler, alors moi, je l'ai mangé !

    Maurice COYAUD (1934 - ) - "Fourmis sans ombre"

     

    Joyeuses Pâques...


    1 commentaire
  • GARDE UN BEAU RÊVE SOUS TON FRONT, GARDE UNE ÉTOILE POUR TOUS LES CIEUX; QUE LA PURE CLARTÉ DE TON CŒUR SE DÉVOILE DANS TES DEUX YEUX.

    DANS TA MÉMOIRE GARDE UN LONG PARFUM DES CHOSES QUI T'ONT CHARMÉ, ET QUE TON ÂME SOIT COMME UN JARDIN DE ROSES TOUT EMBAUMÉ.

    ET GARDE, MUSICAL ENCORE À TES OREILLES, LE BRUIT DES EAUX, DES ARBRES ET DU VENT, DES BLÉS ET DES ABEILLES ET DES OISEAUX.

    RETIENS TOUT CE QUI PEUT ADOUCIR LE JOUR TRISTE, EN SOUVENIR; FAIS QUE LA JOIE ÉPARSE EN NOS DOULEURS PERSISTE DANS L'AVENIR.

    SURTOUT, GARDE LE RÊVE EXALTANT TON GÉNIE; TOUJOURS PRÉSENT, LUI SEUL TE DONNERA LA FORCE ET L'HARMONIE, DIVIN PRÉSENT !

    (ALBERT LOZEAU)

    Garde un beau rêve....


    4 commentaires