•  

    LA VIE N’A PAS D’ÂGE

     

    LA VRAIE JEUNESSE NE S’USE PAS.

     

    ON A BEAU L’APPELER SOUVENIR,

     

    ON A BEAU DIRE QU’ELLE DISPARAÎT,

     

    ON A BEAU DIRE ET VOULOIR DIRE QUE TOUT S’EN VA,

     

    TOUT CE QUI EST VRAI RESTE LÀ.

     

    QUAND LA VÉRITÉ EST LAIDE, C’EST UNE BIEN FÂCHEUSE HISTOIRE,

     

    QUAND LA VÉRITÉ EST BELLE, RIEN NE TERNIT SON MIROIR.

     

    LES GENS TRÈS ÂGÉS REMONTENT EN ENFANCE

     

    ET LEUR COEUR BAT

     

    LÀ OU IL N’Y A PAS D’AUTREFOIS.

     

    JACQUES PRÉVERT

    Bonne semaine


    8 commentaires
  • Et ça commence par un lundi

    Qui arrive à pas de souris.

    Il attend le mardi Qui vient juste après lui.

    Quant au mercredi Il se fait tout petit.

    Pour faire place au jeudi.

    Et ainsi petit à petit Apparaît le vendredi.

    Mais la semaine n'est pas finie Il reste la samedi

    Qui attend le dimanche Pour que tout recommence ..

    . Et comme toujours Jour après jour

    Les jours s'enchaînent Toujours les mêmes 

     


    10 commentaires
  •  

     Fidèle oh oui à mes douces habitudes,

    je me promène comme de coutume

    à la campagne avec grand plaisir,

    flânant ci et là avec tant de ressentir. 

     

     

    J'admire la beauté de la nature

    respirant ainsi cet air si pur

    que nous offre la campagne

    comme peu l'offrir la montagne.

     

     

    Je me sens bien, je suis heureux

    ma joie est immense et délicieuse,

    elle fait de moi une personne comblée

    elle m'apporte tant de douce gaité.

     

    Bonne semaine

     

    Je respire, oubliant mes soucis

    je remercie Dieu de tant de richesse

    que m'apporte mes ballades sans cesse

    qui adoucissent doucement ma vie

     

    ( trouvé sur le net )

     

    Bonne semaine


    10 commentaires
  •  

     

    Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !

    Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,

    Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !

    Les peupliers, au bord des fleuves endormis,

    Se courbent mollement comme de grandes palmes ;

    L'oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;

    Il semble que tout rit, et que les arbres verts

    Sont joyeux d'être ensemble et se disent des vers.

    Le jour naît couronné d'une aube fraîche et tendre ;

    Le soir est plein d'amour ; la nuit, on croit entendre,

    A travers l'ombre immense et sous le ciel béni,

    Quelque chose d'heureux chanter dans l'infini.

    ( Victor Hugo 1802 - 1885 )

     


    13 commentaires
  •  

    Il faut y croire, ce n'est pas terminé
    La terre continue toujours de tourner
    Seul le froid, a envie de nous quitter
    Craignant le soleil qui veut se rapprocher

    On voit des oiseaux se refaire un nid
    Aussi toute cette neige, déjà parti
    Quand hier encore, tout était blanc
    Et ça, depuis déjà un long moment

    Notre ciel en avril devient plus bleu
    Nous d'ailleurs on se sent plus heureux
    C'est comme au printemps de la vie
    Quand on est encore un peu endormi

    Mais bientôt, on fera face à l'été
    Du soleil, on n'en aura jamais assez
    Avant qu'on se retrouve en automnes
    Que l'on vive quelques heures monotones

    Oui, l'hiver viendra, comme chaque année
    Il faut y croire, ce n'est pas terminé
    Avec portes closes, rideaux fermés
    Notre terre continue toujours de tourner

    C'est avec les beaux souvenirs de la vie
    Que l'on vivra, le reste de notre vie


    Texte Claude Marcel Breault 


    13 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires