• Les reves

    Les rêves sont des désirs difficilement accessibles.

    Il faut travailler dur pour les réaliser,

    Et on ne sait jamais quand on atteindra le but fixé.

    Persévérez, n’abandonnez pas!

    Et surtout… croyez toujours en vos capacités.

    Car en vous se cache un être unique et merveilleux

    Qui a le droit de réussir quelque soit votre but,

    S’il est important pour vous et s’il vous rend heureux,

    Vous avez le droit de réussir à l’atteindre.

    (Auteur: inconnu)

    Les rêves

     


    6 commentaires
  • On ne demande pas la liberté, mais l’illusion de liberté.

    C’est pour cette illusion que l’humanité se démène depuis des millénaires.

    Du reste la liberté étant, comme on a dit, une sensation,

    quelle différence y a-t-il entre être libre et se croire libre


    Emil Michel Cioran

     


    9 commentaires
  •  

     

    "Tout ce qu'un homme sème, il le récoltera .
    Cela signifie que si nous plantons des pensées de paix, d'harmonie,
    de santé et de prospérité, nous en ferons la moisson ;
    si nous semons des pensées de maladie, de pénurie, de conflits et de disputes,
    nous les récolterons.
    Il faut que nous nous rappelions que notre esprit subconscient est semblable à la terre;
    il fera pousser toutes les semences que nous plantons dans le jardin de notre esprit,
    quelles qu'elles soient

    J. Murphy

     


    6 commentaires
  • La vie est un escalier

    Certains d’entre nous montent Et d’autres descendent

    Et certains restent assis un instant, parfois long, sur une marche

    En fait, chaque marche est une rencontre

    Parfois une personneParfois un sentiment, un souvenir Peu importe.

    Dans cet escalier ont y fait des rencontres Des bonnes, parfois des mauvaises

    Quelque soit notre chemin, montant où descendant. Prenons conscience de chaque marche

    Et de ce qu’on nous y laisse, Ne jamais rater une marche ,Ne jamais rater une rencontre

    Même les pires ont leur importance


    3 commentaires
  • « Les vrais compagnons, ce sont les arbres,

    les brins d’herbe, les rayons du soleil,

    les nuages qui courent dans le ciel crépusculaire ou matinal, la mer, les montagnes.

    C’est dans tout cela que coule la vie, la vraie vie, et on n’est jamais seule quand on sait

    la voir et la sentir. »

     

    La grande erreur de notre temps, cela a été de pencher,
    je dis même de courber, l’esprit des hommes vers la recherche
    du bien être matériel. Il faut relever l’esprit de l’homme,
    le tourner vers la conscience, vers le beau, le juste et le vrai,
    le désintéressé et le grand.
    C’est là et seulement là, que vous trouverez la paix de l’homme
    avec lui même et par conséquent avec la société."


    Victor Hugo


    4 commentaires