• D:DCIM100MEDIAIMG_1355.JPG

    Un père et son fils se promenaient en montagne.

    Soudain, le fils tombe, se fait mal et crie : « AAAhhhhhhhhhhh !!! »

    À sa grande surprise, il entend une voix qui répète, dans la montagne : « AAAhhhhhhhhhhh !!! »

    Curieux, il demande : « Qui es-tu ? » Il reçoit pour toute réponse : « Qui es-tu ? » Agacé par cette réponse, il crie : « Peureux ! » Et entend : « Peureux ! »

    Alors il regarde son père et demande : « Qu’est-ce qui se passe, Papa ? »

    Le père sourit et répond : « Mon fils, écoute bien, maintenant. »

    Et il crie vers la montagne : « Je t’admire ! » La voix répond : « Je t’admire ! »

    Il crie encore : « Tu es un champion ! » La voix répond : « Tu es un champion ! »

    Le garçon est surpris mais ne comprend toujours pas.

    Alors le père explique : « Les gens le nomment ÉCHO, mais c’est en fait la VIE. Cela te renvoie tout ce que tu dis ou fais. Notre vie est simplement le reflet de nos actions. Si tu veux plus d’amour dans le monde, commence par en avoir plus dans ton cœur.

    Si tu veux que ton équipe soit plus performante, commence par être plus performant. Cela marche pour tout dans notre vie.

    La vie te rendra tout ce que tu lui donneras. »

    Votre vie n’est pas une coïncidence.

    Elle est le reflet de ce que vous pensez et faites !

    Auteur : RENAL

    D:DCIM100MEDIAIMG_0178.JPG


    2 commentaires
  • images (1)

     

    Oh ! Le temps ! Attends !

     

    Attends un petit instant Laisse-nous un moment Ne sois pas si impatient !

    Oh… Le temps, attends ! Arrête de fiche le camp Arrête-toi un ou deux ans Il n’y a rien d’urgent…

    Dis, le temps… Attends … Arrête de nous pousser devant Arrête de nous vieillir autant.....

    Dis, le temps… Tu m’attends ?....

      images (3)


    2 commentaires
  • On ne peut pas arroser d’une main la fleur qu’on cueille de l’autre ; on ne rend pas sa grâce à la rose que l’on met dans un bocal, on la dénature ; on croit en embellir son salon, en réalité, on ne fait que défigurer son jardin. Yasmina KHADRA -

    L’attentat --------------------------- Rêver est bien confortable dès lors que nous ne sommes pas obligés de concrétiser ce que nous avons projeté. Ainsi, nous traversons des moments difficiles, nous connaissons des risques, des frustrations et, une fois vieux, nous pouvons toujours rendre les autres - nos parents de préférence, ou nos conjoints, nos enfants – coupables de n’avoir pas réalisé nos désirs.[…] Paulo Coelho --

    ------------------------- Le hasard ne frappe jamais par hasard. Jacques Prévert ------------

    --------------- Un jour, quand nous aurons maîtrisé les vents, les vagues, les marées et la pesanteur, nous exploiterons l'énergie de l'Amour. Alors, pour la seconde fois dans l'histoire du monde, l'homme aura découvert le feu. Teilhard de Chardin

    --------------------------- Il y a deux sortes de chefs d’orchestre : ceux qui ont la partition dans la tête et ceux qui ont la tête dans la partition. ---------------------------

    Une personne intelligente peut jouer l'imbécile, le contraire est beaucoup plus dur. -----

    Devenir intelligent, est-ce autre chose que de reconnaître l'immense étendue de son ignorance ? Nanacy Houston ---------------------------

    Je ne sais pas quelles armes on utilisera pour la 3ème guerre mondiale, mais ce dont je suis sûr c'est que dans la 4ème on se battra avec des pierres" A. Einstein -----------------

    ---------- Il n'y a que 2 choses infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Pour l'Univers je ne suis pas sûr. Albert Einstein

    L'oiseau chante, même si la branche sur laquelle il est perché craque, parce qu'il sait qu'il a des ailes. José Santos Chocano (1875-1934), poète péruvien.

    --------------------------- L'homme sage apprend de ses erreurs. L'homme plus sage apprend des erreurs des autres. ---------------------------

    Si tout le monde vous donne raison, c'est que vous êtes d'une intelligence remarquable... ...ou bien que vous êtes le patron.

    --------------------------- Il n'existe pas de meilleur exercice pour le cœur que de se pencher pour aider quelqu'un à se relever. (John A. Holmes) -

    -------------------------- Si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d'attente. (Jules Renard)

    --------------------------- Continuer à souffrir sans améliorer son sort n'est pas de la patience, c'est de l'ignorance. (M. Mead)

    --------------------------- Gémir sur un malheur passé, c'est le plus sûr moyen d'en attirer un autre. (Shakespeare)

    --------------------------- On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière; on ne peut la vivre qu'en regardant en avant. (Soren Kierkegoard)

    --------------------------- Se venger, c'est se mettre au niveau de l'ennemi; pardonner, c'est le dépasser. (Francis Bacon)

    --------------------------- On devient grand le jour où on commence à battre papa au golf. On devient adulte le jour où on le laisse gagner -

    -------------------------- Le paradis c’est là où les policiers sont anglais, les cuisiniers italiens, les mécaniciens allemands, les amants français et le tout est organisé par les suisses.

     

     


    2 commentaires
  •  

    A QUOI TE SERVIRAIT, DE TOUJOURS T’INTERROGE POURQUOI VOULOIR REVENIR SUR TON PASSÉ SI SURTOUT TU AS BIEN VÉCU TON PRÉSENT

    A QUOI ALORS TE SERVIRAIT CE QUESTIONNEMENT N’AS-TU PAS FAIS TOUT C’QUE TU PEUX QUI DONC TE DEMANDERAIT DE FAIRE MIEUX LA VIE

    TU SAIS, C’EST TELLEMENT PLEIN D’IMPRÉVUS EN PLUS DE TOUT CE CHEMIN PARCOURU PRENDS DONC SEULEMENT,

    CE QUI T’INTÉRESSE NE SOIS PAS DÉRANGÉ PAR LE RESTE UNE VIE C’EST SI COURT, PUIS SANS RETOUR

    ALORS SOURIS, METS-Y UN PEU D’HUMOUR RIEN NE CHANGERA PLUS DE CE QUI A ÉTÉ POURQUOI ALORS

    , PERDRAIS-TU TA POSITIVITÉ ARRÊTE SI TU VEUX, DE T’INTERROGER ET SOIS FIER, DE QUI TU AS TOUJOURS ÉTÉ

    TEXTE CLAUDE MARCEL BREAULT

     

     

     


    votre commentaire
  • J'ai le pouvoir de rire et celui de pleurer.

    J'ai le pouvoir de dire le fond de ma pensée.

    J'ai le pouvoir de changer ma propre destinée.

    Mais je n'ai pas le pouvoir de revenir sur le passé.

    Ni celui de prévoir tout ce qui va m'arriver.

    J'avance pas à pas vers un monde que je ne choisirai grâce à mes rêves, mes désirs et mes réalités.

    En sachant que mon corps peut se limiter. Mais je n'oublie pas que plus que j'avancerai plus je m'éveillerai et plus je grandirai.

    Alors je cesse d'avancer en regardant derrière moi. Et je fais rejaillir, avec intensité, toutes les qualités de mon moi.

    Et j'accepte en toute honnêteté d'être un être imparfait.

     

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique